La Bête Humaine (et un chaton)

Salut mon p’tit Chatmallow,

tu auras sans doute remarqué qu’en dépit de son épouvantable caractère (et des libertés qu’elle prend avec la Charte !), j’ai dernièrement fais de gros efforts pour rester zen avec l’Humain. Après tout, il ne faut pas perdre de vue que ces animaux n’utilisent que 10% de leur cerveau (qui n’est pas spécialement performant, à la base, en plus). J’en suis donc venue à penser qu’il fallait savoir prendre sur soi et faire preuve de tolérance face à l’incompétence notoire de l’Humain.

Je parle d’incompétence… on pourrait presque parler de handicap, à ce stade. Tu te souviens sans doute de la grande saga de la salle de bain, pièce indispensable à l’Humain pour se laver ? Crois-moi, crois-moi pas : la douche peut tomber en panne. Cela tient à une chose que l’Humain appelle « chauffe-eau » parce que ça chauffe de l’eau (10% du cerveau… forcément : le langage reste primaire). Quand le chauffe-eau tombe en panne, l’Humain doit faire chauffer l’eau lui-même. Quand on connaît les soucis moteurs du mien, d’Humain, ça a de quoi faire flipper !

Enfin… par un miracle miraculeusement miraculeux, l’Humain a réussi à n’ébouillanter personne. Par contre, il a fallu déplacer notre bon ami l’Entrepreneur. Et là, le drame. Le jour où il est venu voir de quoi il retournait, l’Humain s’est absenté de bon matin. Avant de partir, elle a installé mes croquettes, mon distributeur d’eau et ma boîte à crottes à l’étage. On en a déjà parlé : ON NE TOUCHE PAS LA BOÎTE A CROTTES !! Je monte donc moi-aussi à l’étage, mais avec un très mauvais pressentiment. Et ça n’a pas loupé : l’Humain m’a séquestrée à l’étage. Soit disant que je serais trop teigneuse avec l’Entrepreneur. Eh bien, moi aussi, j’ai droit à une vie. Je réclame donc à pouvoir sortir. Mais l’Humain refuse obstinément de me laisser dehors seule, en son absence. Tu le crois, ça ? J’aime autant te dire que le soir, je n’étais pas jouasse. D’ailleurs, j’ai pris soin d’exprimer clairement ma vexation et mon courroux :

Copyright : Salem (collection personnelle)

Copyright : Salem (collection personnelle)

 

Et hier, lorsque l’Entrepreneur est revenu pour changer le chauffe-eau, il a prit cher. Je suis passée en mode « scud » et je lui ai défoncé un genou en sortant tel l’éclair furieux.

C’est officiel : l’Humain est ingérable si on ne fait pas preuve de la plus grande fermeté en toutes circonstances. Retour à la base. L’exigence et la tyrannie.

FINIES LES VACANCES !

J’ai remis l’Humain au taquet hier matin. Elle va un peu se recentrer sur le sens de sa vie : gagner mes croquettes et me servir, bordel de miaou ! D’ailleurs, j’ai récemment croisé virtuellement un Mignoncidé nommé Koneko. Koneko, ça veut dire « chaton » en japonais… Moi, je kiffe tout ce qui est japonais, parce que ce peuple très évolué vénère les chats. Je kiffe tout particulièrement leur Maneki Neko. Mon Humain en a une assez belle collection. Il va sans dire que j’en ai pris possession dès mon arrivée (j’étais déjà sublime, je sais…)  :

Copyright : Salem (collection personnelle)

Mais revenons-en à Koneko…

Koneko est la mascotte d’un nouveau site : Kdo Chats.

J’ai d’ores et déjà inscrit mon Humain. Si toi-même, tu veux inscrire le tiens, tu peux le faire sur Kdochats.com

Publicités

2 réflexions sur “La Bête Humaine (et un chaton)

    • Pilou dit :

      Coucou mon p’tit chatmallow ! J’ai hâte de voir ce qu’il y aura sur ton site ❤ ! Mouais. T'emballe pas… avec mon Humaine, il y a des coups de griffe qui se perdent, en ce moment. Mais je gère !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s