Rat, rat, rat-la-queue-leu-leu !

Salut mes p’tits chatmallows,

je suis dans un état de nerf épouvantable. Je ne précise pas que tout est la faute de l’Humain, je suppose ? Imagine-toi que cette truffe est partie en me laissant seule pendant 2 nuits. J’avoue que j’ai passé un petit week-end assez reposant. On a tellement eu des semaines agitées que j’avais bien besoin d’un break. MAIS j’ai des principes (la Charte, mes chatons, la Charte !). Autant dire que si j’ai kiffé d’avoir la maison pour moi toute seule, j’ai peu apprécié que l’Humain prenne cette liberté sans obtenir mon autorisation officielle. Dans ma grande bonté, j’ai décidé de lui pardonner. D’autant qu’elle m’a ramené de la lecture.

Lire la suite

Bonjour Tristesse !

Salut, mes p’tits Chat-mallows,

il y a un moment que Ma Mignoncitude se demande si ça vaut bien la peine de revenir traîner des pattes ici. N’y voyez rien de personnel : j’ai juste affronté une véritable tragédie. Titi, mon petit demi-frère, que j’ai élevé comme mon propre bébé et dont j’ai fait mon premier disciple historique nous a quitté. J’en ai perdu le boire et le manger pendant 4 jours. Je l’ai cherché partout et j’ai attendu des heures durant à chaque porte et à chaque fenêtre, en espérant que ce soit un sale tour de l’Humain. Des fois qu’elle nous l’aie planqué quelque part ou peut-être même donné. Du coup, le 5ème jour, j’ai piqué une véritable crise de nerf. J’ai miaulé, menacé, j’ai fait le crabe et j’ai fait régner la terreur dans toute la maison et ses alentours. Mais force est de constater que non, ce n’est pas un sale tour de l’Humain. Mon Titi est bel et bien parti. J’aime pas faire voir que j’ai du coeur (c’est un truc que je te donne : fais de ton mieux pour faire croire aux Humains que tu n’en as pas !). Mais il est brisé (mon coeur).

Lire la suite